Les animaux communiquent entre eux

animaux_communiquent

Le plus étonnant ce sont les oiseaux encore bien au chaud dans leur coquille d’œuf.

Quelques jours avant d’éclore, les poussins du Goéland argenté, répondent aux cris de leurs parents volant au dessus du nid.

Quelle ne fut pas ma stupéfaction dit l’ornithologue allemand Goethe, lorsque je portais un œuf à mon oreille, d’entendre les pépiements du poussin pas encore né.

Les poussins de canards colverts, encore à l’état d’embryons, trois jours avant d’éclore, respirent la poche d’air formée sous la coque et pépient entre eux jusqu’à décider de la date commune de leur éclosion. c’est ce que raconte un autre ornithologue l’anglais Kear.

Une raison de plus de ne jamais toucher et encore moins de prendre dans sa main un œuf au risque de bouleverser son devenir quand on sait le nombre impressionnant d’espèces qui ont, sinon disparues, du moins été réduites du fait de l’utilisation déraisonnable des pesticides.

Par contre, si vous trouvez un œuf au sol il y a peu de chance que vous parveniez à le replacer dans son nid. Dans ce cas utilisez ce moment émouvant pour bien l’observer, le photographier, avant de lui trouver, autant que possible, un endroit à l’abri des prédateurs.

Vous lui redonnerai une petite chance de survie, bien mince, mais une chance tout de même.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *