Soudain un pingouin met le pied sur le sable

pen

Nous étions des centaines à marcher sur la grande promenade de la grande plage de Biarritz qui part de l’embouchure de l’Adour, fleuve mythique de Bayonne, longe le golf de Chiberta, passe devant le phare au bourt d’une presqu’île, l’ancienne demeure de Napoléon III, La Résidence de Impératrice Eugénie, sous les fenêtres du casino, arrive à la plage de la Côte des Basques et continue, pour les plus téméraires, jusqu’à Hendaye, je n’exagère qu’un peu!

C’était un beau dimanche de janvier, froid mais pas pluvieux.

Je m’arrête à la petite plage des oursins connue dans le monde entier grâce à ces baigneurs qui plongent dans l’océan chaque jour de l’année qu’il fasse froid, neige, cela n’arrive pas souvent, pleuve, c’est plus fréquent, pour souffler un peu et jouir du beau spectacle des vagues qui à cet endroit se rallongent jusqu’au pied de la jetée.

Soudain, un petit bonhomme, un pingouin, vient se poser sur le sable arrivant on ne sait d’où, au milieu des baigneurs. C’eut été un maître sauveteur ramenant un nageur d’une mort certaine, aurions-nous applaudi? Je ne me souviens pas si nous l’avons fait mais nous en avions tous envie.

Un promeneur le prit dans ses bras et l’amena au musée de la mer situé à une centaine de mètres.

Et, évidemment, il fit la une du journal le lendemain.

Encore un petit animal qui venait de faire un beau voyage et, vous n’allez pas me croire, il avait l’air d’être fier.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lepetitp/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *